encart2022

LE STAGE 2022 EST AUJOURD’HUI COMPLET

Nous vous remercions grandement de l’intérêt que vous portez à cette rencontre

 


Comme chaque année la Cie Barre Phillips propose trois jours de stage pour les danseurs et les musiciens qui cherchent à se rapprocher dans leur discipline respective, trop souvent éloignées l’une de l’autre.


Du vendredi 27 au dimanche 29 mai 2022

à Puget-Ville 83390 – Salle Jean Latour

plan

avec

Lê Quan Ninh, percussionniste

Moeno Wakamatsu, danse

&

le Collectif EMIR

**

Horaires

Les matinées seront consacrées au travail théorique et pratique, les après-midi à la création de pièces

Vendredi 27 mai  9 h 00 / 13 h 00 – 15 h 00 / 18 h 00

Samedi 28 mai 10 h 00 / 13 h 00 – 15 h 00 / 18 h 00

Dimanche 29 mai 10 h 00 / 13 h 00 – 15 h 00 / 17 h 00

A 18 h 00, représentation publique pour clore le stage (entrée gratuite pour le public)

Coût du stage

Trois jours : 160 Euros (adhésion à l’association Cie Barre Phillips comprise)

Intendance

Des repas, principalement végétariens, sont proposés en collectif au prix coûtant.

Pour un nombre limité de personnes, possibilité de logement gratuit chez l’habitant sinon hôtels / gites / B&Bs.

Inscriptions

remplissez et envoyez le formulaire ci-dessous

 

Inscription effective après versement des arrhes (50 euros non-remboursables) par chèque.

A l’ordre de : Cie Barre Phillips

Adressé à : Cie Barre Phillips, Hotel de Ville, 368 rue de la libération – 83390 Puget-Ville

 

Date limite d’inscription : 30 avril 2022

Stage ouvert aux Danseurs & Musiciens professionnels, amateurs éclairés, mais aussi aux plasticiens et comédiens.

Nombre de participants limité à 20 personnes

**

Lors de votre inscription, signalez nous dans la rubrique « votre message »

si vous êtes sous un régime alimentaire particulier : exclusivement végétarien ou sans gluten ou….

&

Si vous désirez être logé chez l’habitant (en fonction des places disponibles)

pour plus de renseignements  06 18 38 91 92

 

Intervenants accompagnés du Collectif EMIR :

Lê Quan Ninh

De formation classique, le percussionniste Lê Quan Ninh mène depuis trente ans une activité musicale partagée entre interprétation de la musique contemporaine et improvisation libre.

Il fut un des membres fondateurs du Quatuor Hêlios, ensemble de percussion de 1986 Ã 2012 (créations de Jean-Pierre Drouet, George Lewis, Kaija Saariaho, Jean-Christophe Feldhandler, Daniel Koskowitz, Vinko Globokar, Giorgio Battistelli, Chrichan Larson, Georges Aperghis, etc.)

Avec la violoncelliste Martine Altenburger, il fonde en 2006 l’ensemble]h[iatus, un ensemble de musique contemporaine dont ses membres sont à la fois interprètes et improvisateurs (créations de Vinko Globokar, Peter Jakober, Steffen Krebber, Jennifer Walshe, Anthony Pateras, etc.)

Il est l’un des directeurs artistiques de la Cie Association Ryoanji et du festival Le Bruit de la Musique qui développent – en Limousin principalement mais aussi bien au-delà – un travail de création, de sensibilisation et de transmission consacrée à la création musicale contemporaine.

En tant qu’improvisateur, il s’est consacré à plusieurs formations régulières avec des artistes comme Daunik Lazro, Michel Doneda, Benat Achiary, Dominique Regef, Paul Rogers, Frédéric Blondy, Peter Kowald, Harald Kimmig…,  et en a rencontré plus occasionnellement un très grand nombre d’autres (par ex. Lawrence Butch Morris, Annick Nozati, Kazue Sawai, Barre Phillips, Catherine Jauniaux, Greg Kelley, Bhob Rainey, etc).

Il entretient une relation privilégiée avec la danse (Fine Kwiatkowski, Patricia Kuypers, Kirstie Simson, Franck Beaubois, Masaki Iwana, Michel Raji, Yukiko Nakamura, Moeno Wakamatsu, Olivia Grandville, etc).

Il fut l’un des membres fondateurs de la Cie association La Flibuste à Toulouse de 1988 à 2002, un collectif d’improvisateurs de toutes disciplines (musique, danse, cinéma et vidéo expérimentale, performance, etc.) et a participé quelques années au collectif Ouïe/Dire.

Il publie en 2010 aux éditions Mômeludies Improviser librement – Abécédaire d’une expérience dont une édition revisitée et augmentée est parue en 2014. Cet ouvrage a été traduit en anglais et disponible aux Editions Publication Studio.

 

Moeno Wakamatsu

 

MOENO WAKAMATSU, est née en 1975 à Tokyo, dans la maison d’un temple bouddhiste Jodoshu à Asakusa. A l’âge de 10 ans, sa famille déménage au Canada puis aux Etats-Unis.
De 6 à 17 ans, elle reçoit une formation classique en piano, puis en orgue à tuyaux. Après 18 ans, elle s’oriente vers les arts plastiques et l’architecture. Elle s’installe à New York.

Elle rencontre la danse à l’âge de 19 ans. Elle étudie à l’école de Merce Cunningham à New York. Peu après, elle s’intéresse de près à la méthode Feldenkrais et devient praticienne certifiée. À la même époque, elle est également très attirée par le travail de plusieurs artistes buto spécifiques.
Après avoir obtenu son diplôme de l’école d’architecture de la Cooper Union, elle travaille comme architecte à New York, tout en dansant et en pratiquant la méthode Feldenkrais.

À 27 ans, elle quittee le domaine de l’architecture pour se consacrer uniquement à la danse-théâtre en tant qu’artiste solo.

Elle présente son travail en solo et dirige des ateliers à l’échelle internationale. Elle est basée à New York et en Normandie (France).

Son travail existe en dehors de l’art des idées ou des concepts, et vise une communication directe dans un temps et un espace intensifiés. Manifestation d’une expression qui va au-delà du mouvement physique, son travail rend souvent perplexe la catégorisation ordinaire de la danse.

Je souhaite me suspendre dans l’instant où le désir intérieur rencontre les phénomènes extérieurs.

 

STAGES PASSÉS > ICI