poursite-copie


Le stage 2017 est maintenant COMPLET

Nous vous remercions grandement de l’intérêt que vous portez à cette rencontre

Si vous désirez être informés lors de la mise en route du prochain stage (2018) laissez nous un message  contact@barrephillips-emir.org


Comme chaque année la Cie Barre Phillips propose trois jours de stage pour les danseurs et les musiciens qui cherchent à se rapprocher dans leur discipline respective, trop souvent éloignées l’une de l’autre.

Du 07 au 09 avril 2017 

à  Puget-Ville 83390 – Salle Jean Latour

→  plan

avec les intervenants

Dominique Petit Danse

Barre Phillips le Collectif EMIR – Musique

 

Coût du stage

Trois jours : 150 Euros (adhésion à l’association Cie Barre Phillips comprise).

Sous réserve de places disponibles, possibilité de participer à une seule journée : 60 Euros (adhésion comprise).

 

Horaires

Les matinées seront consacrées au travail théorique et pratique. Les aprés midi à la création de pièces.

Vendredi 7 avril : 9 h 00 / 13 h 00 – 15 h 00 / 18 h 00

Samedi 8 avril : 10 h 00 / 13 h 00 – 15 h 00 / 18 h 00

Dimanche 9 avril : 10 h 00 / 13 h 00 – 15 h 00 / 17 h 00

Le dimanche 9 avril à 18 h 00, représentation publique pour clore le stage. (entrée gratuite pour le public)

 

Intendance

Des repas, pricipalement végétariens, sont proposés en collectif au prix coûtant.

Pour un nombre limité de personnes, possibilité de logement gratuit chez l’habitant ou hôtels / gites / B&Bs.

 

Inscriptions

STAGE COMPLET

Inscription effective après versement des arrhes (50 euros non-remboursables) par chèque.

A l’ordre de : Cie Barre Phillips / Adressé à : Cie Barre Phillips, Hotel de Ville, 368 rue de la libération – 83390 Puget-Ville.

Date limite d’inscription : 25 mars 2017

Stage limité à 20 personnes : Professionnels, Amateurs éclairés, Elèves de troisième cycle (âge minimum 12 ans), mais aussi aux plasticiens et comédiens.

@@@

Lors de votre inscription, signalez nous dans la rubrique « votre message »

si vous êtes sous un régime alimentaire particulier : exclusivement végétarien ou sans gluten ou….

&

Si vous voulez être logé chez l’habitant (en fonction des places disponibles)

 

 

Les intervenants

Dominique Petit

Danseur, Chorégraphe, Enseignant
 – Dans son parcours éclectique, depuis 45 ans Dominique Petit vit la danse dans un aller/retour permanent entre interprétation, écriture chorégraphique et enseignement, dans lequel chacun des domaines interroge, stimule et nourrit les autres.

Formé à la modern dance américaine à New York auprès de Paul Sanasardo, il rencontre ensuite Carolyn Carlson et intègre le Groupe de Recherche Théâtrale de l’Opéra de Paris, dont il restera membre jusqu’au départ de Carolyn Carlson en 1980

Tout en dansant pour d’autres chorégraphes, (Caroline Marcadé, François Verret, Régine Chopinot), il est remarqué au festival d’Avignon en 1981 avec son duo Igor Urstark avec Barre Phillips.

Suivent de nombreuses collaborations avec des musiciens (Barre Phillips, Steve Lacy, Denis Levaillant, John Surman, Hervé Bourde…) En compagnie d’Anne Carrié il reçoit, en 1985, le 1er Prix du Forum Régional d’Île-de-France pour leur duo Jade. La compagnie Dominique Petit a été accueillie dans de nombreux festivals en France (Danse en Yvelines, Festival d’Aix en Provence, Danse Emoi, Les Hivernales d’Avignon…) et à l’étranger (Utrecht, Nüremberg,…). Il enchaîne pendant quinze ans les créations et les tournées avec sa compagnie: Les Leçons de L’aube, Frontières… et surtout Les Tournesols, pièce chorégraphique pour six danseurs hommes qui a marqué l’histoire de la danse française.

Titulaire du CA de danse contemporaine, il a été invité à plusieurs reprises comme professeur et coordinateur des études au CNDC d’Angers, a enseigné dans de nombreux pays (USA, Chili, Colombie, Israël, Allemagne, Belgique…), au conservatoire de La Roche-sur-Yon, et est invité comme formateur dans de nombreuses structures (ARIAM, PESMD…), tout en poursuivant parallèlement des projets artistiques très divers, comme danseur, performer, acteur et chorégraphe : Danser hors de soi de Daniel Dobbels, Objets Trouvés, Sweet suite, East side, Variations sur le Faune, Récréation, Panique, Monsieur Fugue…

L’essentiel de sa démarche consiste à faire découvrir la nature du travail à accomplir pour accéder à la danse et à l’écriture : improviser, c’est avant tout faire émerger une langue nouvelle, de nature poétique, sans cesse renouvelée et enrichie.

Son approche est basée sur l’élaboration d’une cartographie sensorielle extrêmement subtile, à partir de laquelle le mouvement peut se déployer dans un jeu de correspondances et de dialogue de plus en plus riche entre les éléments fondamentaux du mouvement.

Le travail en groupe et les échanges entre les participants permettent de faire émerger les écueils et d’en déduire des stratégies susceptibles à la fois de libérer le langage et de pouvoir cerner un discours de plus en plus spécifique.

Libérer le langage, c’est ce qui permet de libérer les relations, et donc de faire la place au dialogue et à l’échange avec l’autre, le groupe…

 

Barre Phillips

Barre Phillips est né à san Francisco, Californie, en 1934. Il commence à jouer de la contrebasse en autodidacte dés 1947. Après avoir étudié les langues à l’université de Berkeley il s’installe en 1962 à New York City pour poursuivre la musique à plein temps. Depuis, Barre se retrouve continuellement sur les scènes de jazz et de musique contemporaine. A New York il rencontre et étudie la contrebasse classique avec Frederick Zimmermann. Pendant les années 1960 il enregistre avec Leonard Bernstein et le New York Philharmonic ainsi qu’avec les groupes de Jimmy Giuffre, Archie Shepp, Attila Zoller, Heiner Stadtler et Gunther Schuller.

Dés 1964, il participe à des tournées Européennes avec le George Russell Sextet, le trio de Jimmy Giuffre, plusieurs groupes d’Attila Zoller et le Peter Nero Trio. A la fin des années 1960, hors du contexte musical, il fait un séjour à Londres, il est alors resté en Europe depuis ce jour. Il vit actuellement en Provence dans le sud de la France.

Son enregistrement de 1968 en solo (Journal Violone aux États-Unis, réédité sous les titres Unaccompanied Barre en Angleterre et Basse Barre en France) est le premier enregistrement d’un solo de contrebasse en musique improvisée. L’enregistrement de 1971 avec Dave Holland Music from Two Basses est probablement le premier enregistrement d’un duo de deux contrebasses en jazz. Il fonde en octobre 1969 le groupe The Trio qui a marqué l’histoire du Free Jazz, avec le saxophoniste John Surman et le batteur Stu Martin.

Pendant les années 1970, il travaille avec le ballet contemporaine dans le GRTOP de Carolyn Carlson à l’Opéra de Paris, tout en continuant une activité intense sur les scènes du Free Jazz. Dans les années 1980 il rencontre et compose des musiques de films pour le cinéaste Robert Kramer. Ils travailleront ensemble pendant 20 ans.

A la fin des années 1970, Barre Phillips décide de se consacrer essentiellement à la musique improvisée et à ses concerts en live, tout en continuant à composer pour la danse, le film et les phonogrammes.

Depuis les années 1980 il joue régulièrement avec le London Jazz Composers Orchestra dirigé par Barry Guy, également, depuis la fin des années 1990, et actuellement, avec le trio LDP (Leimgruber, Demierre, Phillips). Il travaille toujours avec la danse, notamment avec Julyen Hamilton et donne de nombreux ateliers pour les danseurs et les musiciens improvisateurs.